Bon... Ça fait un moment qu'on n'a pas laissé un signe de vie sur le blog... Quelques tuiles nous sont étrangement tombées dessus dernièrement.  

Dans un premier temps,c'est notre pilote, le sacré Maurice, qui nous a fait la grimace.  Il n'avait jamais vraiment souri à bord.  Alors on attend le verdict final d'un électronicien chevronné que Maurice fait également tourner en bourrique. Bref, suspens.

Ensuite, le guindeau... vous savez ce truc qui, une fois électrique,  remplace vos bras pour remonter l'ancre pesant un âne mort et qui peut donc être bien pratique. Ben notre Jean-Claude, il fait la tête lui aussi. Sans doute un souci de connectique... bon, comme il fonctionne en manuel, il ne nous empêchera pas de partir avec sa mauvaise humeur! 

20160928_154002

Après,  il y avait cette odeur de gaz qui se manifestait à chaque utilisation de notre superbe gaziniere Gilberte. Pas au tout début,  évidemment... juste quand on a mis une nouvelle bouteille bien pressurisée! On se disait que c'était sans doute la vanne ou un truc léger quoi... ben après multes depiotage, on en est arrivé à la conclusion que c'était bien le rigide de cuivre qui avait un souci. Et évidemment, il passe sous les vaigrages, les coffres et tout le bazar. Fallait refaire tout le circuit...

Puis, pour couronner le tout en matière de tuyauterie, ce sont nos superbes toilettes qui sont vraisemblablement bouchées! Oh joie et bonheur! On ne les a pas baptisées encore... si quelqu'un a une idée!

Voilà... du coup, ben on démonte et on se demande quand on va pouvoir enfin partir. 

Mais le moral est revenu... on a du gaz de nouveau et le gaz semble rester dans les tuyaux.

Puis on profite de ce temps au port pour arranger tout ça le plus tôt possible...