Hier, on a visité Lisbonne sous la pluie. Il y avait tellement d'escaliers qu'on se serait cru au pied du mont Wu-Tang.

IMG_7740

IMG_7750

On a pris beaucoup de transports en commun et on a mangé sous un abris-bus. On a  croisé des gens qui ciraient les chaussures, quelques vrais coqs dans la rue et des minuscules dans les échopes de souvenirs car c'est le symbole du Portugal.

 

IMG_7691

IMG_7694

Une légende raconte qu'un horrible crime fut commis dans un petit village nommé Barcelos. On ne trouva pas le coupable du crime. Du coup, les habitants s'empressèrent de désigner quelqu'un. Il désignèrent un malheureux pélerin de passage qui souhaitait se rendre a St-Jacques de Compostelle pour exaucer un voeu. Il fit office de coupable et fut condamné à la potence. Il eut beau clamé son innocence, rien n'y fit. Son dernier jour arriva et sa dernière faveur fut qu'on le mène près du juge. Arrivé là-bas, le magistrat demanda le silence pour écouter les dernières paroles du pélerin. "Il est ausi sûr que je suis innocent, qu'il est aussi sûr que ce coq chantera au moment où l'on me pendra", dit-il en désignant un poulet roti. Le juge fut agacé et ordonna "Qu'on le pende!". Le pélerin fut immédiatement reconduit à la potence. A ce moment là, le coq se mit à chanter. Le juge se précipita jusqu'au condamné pour le libérer. Chose inutile car la corde refusait de se serrer. Il put donc repartir en paix. Depuis ce jour, le coq est devenu un symbole du Portugal. Emblème représentant la morale, la justice et l'optimiste.

images