Nous sommes arrivés sur Haïti il y a deux jours après une navigation un peu musclée de trois nuits et deux jours, Beluga oscillant du cul parfois, sous le coup d'une vague de travers.

IMG_3029

IMG_3033


Tout va bien, pas de pirates la machette entre les dents à l'horizon. Juste des gens qui n'ont rien ou pas grand chose. L'ile a vache est indescriptible mais je vais m'y atteler pour pondre un article sur le blog d'ici à demain, un truc qui a du corps, comme la vie ici... 
Chaque minute est une claque comme on en a jamais vécu avant ailleurs. C'est comme un retour deux cents ans en arrière. C'est dingue! La plupart des gens sont adorables. Hier, c'était les formalites à la ville des Cayes avec notre guide Wildo qui est juste en face au Nord, sur l'île même d'Haïti où on a décidé de tous aller finalement. Claques encore et toujours pendant tout le voyage, du début à la fin. L'après-midi, reclaques pour la livraison du matériel jusqu'à l'orphelinat qui était en fait de l'autre côté de l'île.

DSCN9974

 

Autant dire qu'on était bien claqué le soir venu!


Aujourd'hui, c'est la première journée où on se pose. C'était la journée de l'année où il y a une course des voiliers de pêcheurs de l'île avec départ et arrivée ici à Kay Kok. Des voiliers taillés comme des minis, avec des voiles qui même rapiécées les transforment en papillons au charme suranné mais envoûtant à la fois, avec des gars qui montent sur des perches qu'ils piquent dans les membrures pour faire le rappel, le tout lesté et matossé avec des sacs de riz...

IMG_0051

On les a regardés partir et revenir, tout en discutant avec d'autres voyageurs, en se rafraîchissant d'un petit plouf, en faisant un atelier capsules avec Hans, en dégustant de la langouste au piment ou une Prestige bien fraîche. Bref, claques encore, mais plus douces cette fois...