30 juin 2017

Safety first...

J'ai l'impression que quelque chose se prépare à nouveau... Ça va faire un mois que je sillonne les eaux bahamiennes depuis Inagua. Me voilà sur l'île de Grand Bahama, au mouillage dans un des méandres maritimes de Freeport. En terme de mouillage, on touche le fond. Rassurez-vous, ce n'est qu'une expression... Je veux dire par là que c'est pas ce à quoi j'ai été habitué ces dernières semaines. Mon ancre a croché  dans des endroits souvent paisibles dignes des plus belles cartes postales.

20170619_163542

Alors là,  certes, c'est calme. Mais c'est un peu la sinistrose même avec au loin, la rangée de p'tites maisons colorées qui ressemblent de toute façon à des boites de chaussures. 

20170628_113112

Du coup, j'me dis que c'est pas pour le charme du coin qu'ils sont là.  Ils sont partis et revenus plusieurs fois. A chaque fois, ils sont partis calmes et sont revenus énervés. Ils sont partis à vide, enfin, avec des poubelles malodorantes tout de même, et sont revenus chargés comme des bourriques. L'annexe en bave, elle me l'a dit. Il y a eu la bouffe. Il y a eu du gaz. J'ai l'impression que tout était un peu compliqué à terre. L'annexe me l'a dit aussi... ils l'avaient amarrée là mais ça n'allait pas. Du coup, faut aller plus loin, ici... Tout ça dit avec le sourire, pour rendre service, pour être plus "safe". Mais bon, ça goûte les barrières qui mordillent un peu de liberté, un peu d'autonomie. A terre, pas grand chose pour des gens qui n'ont que leurs pieds pour se déplacer semblerait-il.  D'ailleurs, quand tu vois le gabarit des gens au volant de leur bagnole, tu te demandes s'ils se souviennent qu'ils en ont, des pieds. C'est presque comme dans ce film que les mômes regardaient souvent, Wall-E je crois.
A propos, je ne sais pas si vous savez, mais l'ordi de bord ne peut plus être rechargé.  C'est la tête du cable d'alimentation qui fait un peu la tronche je crois. Du coup, ben, je n'entends plus l'éternelle rengaine "Mamaaaaan,  on peut regarder un film?" . Cette question pouvait engendrer des humeurs bien maussades mais aussi des moments aussi calmes qu'une cour de récréation au milieu de l'été. Désormais,  les parents n'ont plus cette magique touche "pause" pour se ménager une retraite stratégique. Les mômes occupent l'espace vital en permanence.  Ça donne lieu à des scènes cocasses de pétage de plomb où père et mère se transforment en cocotte minute dont la soupape est défaillante. Les p'tits gars sont assez forts pour la gripper, cette soupape. Mais Marjane se défend elle aussi, attention! Ceci dit,  j'assiste aussi à des moments familiaux uniques.  Marjane et Fanch jouent plus que souvent aux doudous. Ils s'inventent des histoires à n'en plus finir sur le pont, en navigation ou au mouillage.

20170620_150213

Les bouquins sont dévorés à vive allure et la reliure des megaspirou a du mal à suivre le rythme. On parle de 'Boni' ou des 'Nombrils', en passant par 'Seuls' ou 'Louca'.

20170619_101617

Le jeu de Go est apparu ainsi que le Wom, un jeu haïtien. Le jeu d'échecs reste présent au top five.

20170626_093817

Parfois, les legos sont de sortie. Parfois les playmos. Parfois les p'tits soldats. Parfois, ils se mélangent même dans un joyeux bordel mêlant, tant qu'on y est la collection de capsules. 

20170619_142810

C'est même arrivé qu'ils prennent leur cahier d'écrivain! Finalement, ils s'en passent assez bien de leur ordi... Et puis,  je découvre les joies de la farine. Ils la transforment en tortillas, en p'tits pains, en scones, en pancakes, en pizzas, en cookies, en sablés... Les mômes aussi participent à cette farandole culinaire qui finit toujours par un haut moment gustatif partagé dans le cockpit où tout le monde est unanime sur le fait que c'est meilleur que toutes ces merdouilles sans nom que les supermarkets voudraient leur refourguer...! Vive l'autonomie, vive la liberté. Fuck you Etienne and Colette (Toledano et Nakache, 2009 pour les curieux). 

 

20170626_081520

 

Restera le plein d'eau et je crois que je serai paré.  J'avais entendu parler d'une histoire à New York. C'est sans doute par là -bas que mon étrave va pointer. Paraît qu'il y a une statue de la liberté là-bas...  

20170620_111034

Posté par sabineetjeansam à 15:39 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


29 juin 2017

On vole à côté de Beluga...

Il n'y a pas très longtemps pendant la nav de Chuck Cay à Cystern Cay, nous avons fait quelque chose de drôle. Nous étions attaché à la drisse de spi par le baudrier. La première chose à faire, c'était enjamber les filières, ensuite s'asseoir dans le baudrier (sans lâcher les filières), puis, c'était le plus difficile, il fallait lâcher les filières et  se propulser avec ses pieds loin de la coque. C'était vraiment chouette. Ce que je préférais,  c'était quand je revenais près du bateau, car quand j'étais à 5 ou 10 mètres,  je commençais à avoir peur qu'un requin blanc vienne me chatouiller les pieds. Papa me ramenait vers le bateau avec le hâle-bas de tangon.  A un moment, papa est retourné dans le cockpit, me laissant seule avec le hâle-bas choqué (ça veut dire lâché). Il restait donc du mou et je me suis éloignée de Beluga... il n'y avait rien de dangereux, bien sûr, mais j'ai hurlé comme un cochon qu'on égorge.  Papa est revenu et m'a ramenée.  Fanch a pris la suite. Avant, c'était Malo. J'ai adoré faire ça même si ça m'a donné une sacrée frousse...

20170624_171651

20170624_170744



  

Posté par sabineetjeansam à 04:20 - Commentaires [6] - Permalien [#]

L'eau, l'eau est là...

Aujourd 'hui, il y a eu un orage avec du tonnerre. Il a beaucoup plu. Maman et papa se sont lavés dehors avec la pluie. On a rempli les réservoirs d'eau en recueillant les gouttes avec des petits pots, des entonnoirs et des gallons. C'était bien!

20170628_164807

Posté par sabineetjeansam à 02:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

Saleté de courses...

Quand on fait des courses aux Bahamas, le plus difficile est de ne pas partir en courant devant les prix, les nombres de crasses et de gras dans presque n'importe quel produit de n'importe quel magasin. Nous avons trouvé des merveilles: sirop d'érable sans sirop d'érable, jus d'ananas sans ananas,... Sur une étiquette de sac de pilons de poulet, il était même marqué presque avec fierté : CONTIENT JUSQU'À 15% DE POULET. Quand nous passons par le rayon légumes, nous remarquons que presque la totalité du rayon est importée depuis l'autre bout du monde. Le rayon fromage, n'en parlons pas, au lieu du délicieux comté ou du chèvre moelleux, nous avons trouvé du cheddar jaune plastique ultra cher. Pour tout boucler, on a vu des hamburgers pancake ou encore des saucisses sucettes enrobées de pancake. Les prix aussi sont hallucinants... Pour le lait par exemple, le litre était à 7$ (environ 7 €).
Pour y aller, nous prenons souvent le bus.

20170622_184302

Mais pour revenir à l'endroit où nous amarrons l'annexe, comne rien ne peut se faire à pied vu les distances et qu'on est chargé comme des des mules, il faut prendre un taxi. Presque à chaque fois, ça se termine en engueulade car les conducteurs essayent de nous arnaquer en nous demandant le triple de ce que l'on avait conclu. 

20170622_120147

Au final, ce n'est pas très drôle d'aller faire des courses, mais encore moins aux Bahamas. Ceci dit, le bon côté dans tout ça c'est que nous devenons de supers cuisiniers en faisant tout nous mêmes et il faut avouer que nous raffolons du beurre de cacahuètes et de la pâte à tartiner Reese's.

20170628_203920

Posté par sabineetjeansam à 02:41 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

28 juin 2017

Carence or not carence?

20170622_165149

Ordi non rechargeable depuis quelques semaines... plus de films à bord! 

Posté par sabineetjeansam à 21:50 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Qui mange qui?

Alors que nous faisions une nav entre Long Island et Great Exuma Island, nous avons pêché un barracuda. Au début,  on pensait que c'était un thon ou une dorade, mais quand on a vu la tête du poisson, on peut dire qu'on a eu la vérité en face des trous.

20170628_151951


Nous avons continué tranquillement notre nav. Quand nous fûmes enfin à destination, Fanch et moi avions envie de nous baigner. Mais finalement, on s'est dit que bientôt on serait dans les plus beaux endroits du monde, alors on a continué notre base Legos. Puis, quand on faisait à manger, papa nous a appelés en criant "Wouaw, vite, venez voir!".

Nous l'avons donc rejoint sur le pont. Au début, on ne voyait rien, mais soudain, sont apparus, filant comme des torpilles, deux requins à pointe noire qui nageaient autour du bateau. Quand on a entendu les éclaboussures et la ligne de traîne qui se dévidait, avec le barracuda de l'après-midi, nous avons compris qu'un des requins était parti avec le pêchon. Nous avons remonté la ligne, et il ne restait que l'octopus qui avait servi d'appat. Et là,  j'ai appris quelque chose : tant que le pêchon n'est pas dans ton assiette, il a toujours sa chance ! 

Posté par sabineetjeansam à 21:31 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

Mais où est Charlie?

20170617_140001

Posté par sabineetjeansam à 01:33 - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 juin 2017

En avant les cookies...

20170624_152711

Maman et  moi, on a fait des cookies avec 300g de farine, 200g de sucre, 100 g de beurre, 2 oeufs, 100g de beurre de cacahuètes. On a fait les cookies pour le goûter. Ils étaient presque aussi bons que ceux de Zoé.

1498518912347-694463585

Posté par sabineetjeansam à 01:17 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

24 juin 2017

L'hamburger dément

A Long Island, on a mangé un hamburger avec des frites en spirale. Il était délicieux mais tellement énorme que je n'ai pas pu le finir, au grand plaisir de papa et maman. A l'extérieur du restaurant, il y avait une piscine. L'eau était douce. Ça faisait bizarre de se baigner.

20170623_184049

.

Posté par sabineetjeansam à 00:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

23 juin 2017

Du crabe sans crabe, du sirop d'érable sans sirop d'érable etc etc...

Ons'approche des US même si on est tjrs aux Bahamas...

20170622_114310

Posté par sabineetjeansam à 00:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]