02 novembre 2016

Hà tempo...

Quelle surprise de découvrir du breton sur la poupe d'un bateau portugais! Et puis, ils ont bien choisi leur expression. Elle résume tant l'atmosphère du pays que l'ambiance du bord du moment puisque de toute façon, on est coincé dans l'embouchure du Tage jusqu'à l'arrivée de Maurice II le régulateur.

IMG_7635

 

Posté par sabineetjeansam à 12:54 - Commentaires [1] - Permalien [#]


01 novembre 2016

Halloween (ou pas?)


Hier soir, on a fêté Halloween sur les pontons d'Oreias avec des copains rencontrés à La Corogne et retrouvés de ci, de là depuis. Il y avait Justine et Clémence avec nous. Les déguisements étaient très... originaux bien qu'improvisés. Marjane était déguisée en sorcière, Fanch en zombie pirate et moi, en ninja aux sandales Gutten. Ce n'était pas tant nos déguisemens qui faisaient peur aux gens que le fait de voir des enfants à la recherche de bonbons sur les pontons. Les têtes des gens étaient si rigolotes qu'on en oubliait presque pourquoi on était venu. On ne s'attendait pas à grand chose mais le résultat fut étonnement grandiose. On a eu de tout : du Toblerone suisse, des Ferrero rochers, des crackers et des bonbons gomme anglais. C'était le plus étrange des Halloweens !

IMG_7631

Posté par sabineetjeansam à 16:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Les Berlengas

J'ai quitté Nazaré et ses falaises je ne sais plus trop quel jour. Tout le monde a d'ailleurs l'air de se soucier de l'agenda comme de l'an quarante. Si, il y a juste une date qui semble les mettre en éveil, c'est le 7 novembre... Date butoir à laquelle doit partir mon nouveau copain de Hambourg pour nous rejoindre à bord. Vous savez, Maurice II, le régulateur.

Bon, bref, j'ai quitté Nazaré au moteur et je suis arrivé au moteur 5 milles plus loin, dans une petite anse toute mignonne, celle de Sao Martinho Do Porto. Et là, surprise, pas de port... Aucun quai ou ponton. Nada, que tchi, nothing. Bah, du coup, on a actionné le guindeau et mon ancre s'est posée sur un fond de sable, à 5 mètres sous l'eau. Que c'était bon de se poser sans avoir la sensation d'être emprisonné dans des pare-battes et des aussières de tous les côtés... Juste une chaîne, certes. Mais de mon point de vue, c'est nettement plus léger. Je vous assure.

IMG_7388

Bon, après, les enfants n'ont pas résisté à la plage où pour la première fois depuis longtemps, quelques vaguelettes inoffensives venaient s'échouer. Qu'elles étaient douces par rapport aux monstres de Nazaré ou Leixoes. Le débarquement, c'était quelque chose. Maki, ma copine, était très impatiente. Malo vous a fait un p'tit reportage de l'embarquement dans l'annexe! Je vous le mets...

DSCN0608

Le lendemain, ils ont déjeuné dans le cockpit. Un beau matin d'été alors qu'on est tout de même fin septembre. Euhh... Non, fin octobre! Je vous disais que les agendas hein. Ensuite, la chaîne est rentrée se lover dans la baille à mouillage et on est parti vers le Sud. C'était pas la tempête mais les voiles sont sorties puis sont rentrées puis sont ressorties puis sont rerentrées. Une partie de cache-cache avec le vent. Je ne saurais vous dire qui du vent ou du moteur a gagné.

Il y avait les îles Berlengas dans l'étrave. Alors, on a fini par y arriver. 

IMG_7418

Là-bas, pléthore de bateaux de pêche et donc, de poissons. La surface de l'eau grouillait par endroit.

Et vous savez ce que j'ai vu non loin de ma coque? Des poissons lune. Si, si, si. Je vous assure. A un moment, on a vu un truc briller... Avec une nageoire un peu squive qui ressortait. C'est parce qu'il se déplace sur le côté, en superficie, ce qui fait que son éclat brille et soit visible à distance, c'est pour ça qu'on l'appelle poisson Lune je suppose. J'suis malin hein!

IMG_7442

MolaMola

Là-bas, on a essayé de replonger l'ancre dans une anse qui avait l'allure d'un mouchoir de poche, avec des fonds en forme de montagnes russes rocheuses. Mouillage avant et mouillage arrière, pour rester dans l'axe du mouchoir. Mais de ce côté de l'île, c'était le vent qui n'était pas disposé à nous offrir un abri calme (de l'autre, c'était la houle qui m'aurait fait remuer de la barre).  On a bavé devant un paysage à couper le souffle. C'était un mouchoir en dentelle de Bruges tout de même! Pas le vulgaire kleenex. Puis on est reparti. Vraiment dommage... Mais bon, j'aurais pas dormi tranquille au-milieu des cailloux, avec ce vent d'Est mal orienté (le comble, non?).

IMG_7446BIS

IMG_7445

Mon étrave a pointé Peniche. Ca se prononce comme ces bateaux tout plats dont j'ai déjà entendu parler mais que je n'ai jamais vus, je crois qu'on les trouve surtout sur les fleuves. On n'a pas mis très longtemps à y arriver. Sabine et Jean-Sam ont voulu réessayer un mouillage. J'ai l'impression d'être un peu tombé sur des acharnés de  la pioche! Attention, je ne m'en plains pas... Je préfère moi aussi. Mais la houle, même fatiguée, continuait à bercer un peu trop vigoureusement ma coque. Alors, ils se sont résignés à aller au port où j'ai été accueilli à listons ouverts par un bateau qui venait de Finlande, le bougre.

Bon... Là, je suis plus loin que Peniche. Mais je vais pas mobiliser le clavier, je laisserai d'autres vous raconter la suite. 

Posté par sabineetjeansam à 01:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 octobre 2016

Mosaïque pour que le vent souffle...

RECHERCHE REGULATEUR D'ALLURE POUR PROJET DE VOYAGE EN VOILIER EN FAMILLE AVEC ESCALE DE SOUTIEN A L'ILE A VACHE, HAÏTI...

La mosaïque s'agrandit et le régulateur se voile petit à petit.

On est presqu'arrivé à la moitié de la somme.

Merci à tous, amis, famille proche ou lointaine, amis d'amis, amis de famille, vieux copains perdus de vue. Finalement, on met les photos de tout le monde, sauf de ceux qui ne veulent pas!

 

regulateur

N'hésitez pas à partager encore et encore, à en parler autour de vous pour que le vent forcisse encore!

 

Posté par sabineetjeansam à 10:40 - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 octobre 2016

Le bidet fleuri...

IMG_7206

IMG_7208

Posté par sabineetjeansam à 15:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Ca grimpe et ça déferle à Nazaré

Nous sommes sortis du port, il faisait très chaud. Nous sommes passés devant une énorme plage. On a flané dans des ruelles charmantes. Nous avons marché longtemps avant d'arriver au funiculaire qui nous a permis de grimper sans se fatiguer davantage.

IMG_7319

En haut il y avait des jeux pour faire du sport mais on ne s'est pas arrêté. C'était impressionant d'être en haut! Il y avait des parapets mais on ne se penchait pas de peur de tomber. On s'est promené un peu plus loin puis on s'est arrêté pour pique-niquer. Après notre repas, on est allé dans un magasin de souvenirs mais c'était trop cher. quelle arnaque! Ceci dit, les mamys étaient rigolotes.

IMG_7293

On a encore un peu poussé la balade puis, Fanch, papa et moi, on est retourné prendre le funiculaire pour aller à la plage. Malo et maman ont poursuivi la promenade sur les falaises et ils ont visité l'église du cerf. Il paraît qu'un chevalier qui pourchassait un cerf dans la brume a été sauvé de justesse par une prière à la vierge Marie. Il a vu le cerf tomber de la falaise et là, pouf pim paf, une prière, son cheval freine des quatre fers et s'arrête au bord du précipice. Du coup, il a construit une église pile là où son cheval s'est arrêté.

Une fois à la plage, Fanch et moi avons construit des châteaux de sable. Quand maman et Malo sont revenus, on est juste allé se mouiller les pieds parce que la baignade était vraiment dangereuse. Il y a même eu une vague d'au moins trois mètres. Magnifique mais dangereuse.

IMG_7359

Après, on est allé manger une petite glace pour se rafraîchir!

 

Posté par sabineetjeansam à 15:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Une nuit, des quarts.

IMG_7128

La prise de quart, pour ma part, est rarement faite de gaieté de cœur... Surtout quand c'est le moteur qui sonne l'heure et non celui qui veille. Et là, alors que je suis bercée par les mouvements du bateau, voilà que Gérard se met à ronronner.

Et qui dit moteur, dit pétole... Et là, c'est plus la même histoire. Quand le bateau ne peut plus s'affubler de ses jolies tenues, ça sent plus la gare routière que la grande bleue et même Vasco de Gama se serait senti devenir camionneur. Alors, au réveil, c'est un peu l'histoire éternelle de la goutte et du vase!

Après, ça passe. Mais tu as le temps de grogner encore un peu car tes chaussettes sont humides, car ta deuxième botte est introuvable ou encore car, une fois ta salopette enfilée, ton gilet de sauvetage harnaché, te vient une soudaine envie de pisser. Bref, tu arrives sur le pont les gencives un peu hérissées.

Et là, celui qui veille t'accueille avec toute la générosité de la nuit et de ses étoiles. Il t'explique les bateaux au loin, qu'il tient à l’œil depuis des lustres ou quelques minutes, il te dit que le cap qu'on avait visé toute la journée est enfin derrière et que le prochain cap, c'est les deux scintillements groupés et un isolé toutes les dix secondes qu'on pointe au 200°. Lui part se coucher. Te voilà seule avec tes humeurs.

Tu plonges dans la nuit. Tu ne grommelles plus vraiment mais tu as encore la flemme de te plonger dans le ciel, sujet d'étude tellement infini qu'il t'épuise d'avance. Tu préfères te perdre dans le son de ta musique et de l'eau du thé qui commence à bouillir.

Puis, soudain, alors que tu sirotes un Earl Grey, tu te surprends à te réjouir qu'il ne pleuve pas, que la nuit soit claire malgré l'absence de lune. Tu commences à la scruter... Et là, comme une fusée, file une étoile. Traînée de poudre tellement fugace que tu en doutes mais qui te fait oublier le vrombissement des cylindres. Tu te mets à éplucher l'obscurité à la recherche d'Orion et Cassiopée.

A la fin de ton quart, tu as un bouquin dans les mains, un bouquin sur les constellations. Et une brise souffle à nouveau...

IMG_7166

IMG_7175

 

 

Posté par sabineetjeansam à 15:16 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

Je file...

DSCN0570

 

Bien sympathique cette petite nav'... départ au petit matin, avec les couleurs vives du lever de soleil. On en profite pour me décorer de la lessive qui n'avait pas encore eu l'idée de sécher.

IMG_7107

IMG_7086bis

Après les gros culs colorés, des dauphins sont à nouveau venus me saluer. En fait, je crois qu'ils aiment la chanson que je fais avec la barre. Elle grinçouille un petit peu et ça doit les attirer. Du coup, il n'est plus trop question de la graisser.

Je crois qu'un des monstres du bord est en train de rédiger un article à ce sujet.

J'ai pas battu ma moyenne... Mais bon, avec le vent qu'il y avait, ça ne risquait pas. C'est un peu tout ou rien ici au niveau du vent. Un bon 5 me fait rêver.

Ils ont réussi à me laisser un peu d'autonomie avec un pilote "DIY". Je me débrouillais pas mal! Je vous laisse voir la video.

DSCN0569

Ils ont pu se faire des cafés, de thés, manger peinards, jouer aux échecs. Mais j'ai tout de même hâte de faire la connaissance du nouveau Maurice. D'ailleurs, merci à tous les lecteurs de ce blog. Je crois que certains nous ont pas mal aidés dans tout ça...

 

 

 

Posté par sabineetjeansam à 13:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 octobre 2016

Ca flouffait bien dans le port...

Mais le vent a tourné ce soir et la journée fut plus généreuse en UV que celle d'hier. On se prépare donc à larguer les amarres, si tout va bien, demain matin tôt  (enfin, à  l'heure où tout le monde fait vrombir son moteur ou monte dans le bus pour aller au boulot). 

Ca flouffe dans le port de Leixões !

 

Posté par sabineetjeansam à 21:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

23 octobre 2016

Un nouvel élément dans notre menu horizontal...

On n'a pas résisté... En nous équipant du matos nécessaire à envoyer nos premières cartes, nous sommes tombés sur une perle rare! Je vous laisse la découvrir.

IMG_7036On aime le pull et le sourire!

Posté par sabineetjeansam à 10:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]